| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Archives | La retraite | La réforme de la retraite |
Retraite : les revendications de la CHG
mardi 17 septembre 2002

Les Praticiens Hospitaliers ne rejoignent pas pour leurs droits à retraite la moyenne nationale, puisqu’on considère qu’un citoyen sur deux âgé de plus de 55 ans fait valoir ses droits à retraite. L’entrée tardive dans les fonctions hospitalières, le statut antérieur d’étudiant, constituent un décalage préjudiciable majoré par l’application des éventuels coefficients de minoration , et la baisse plus importante des revenus après la fin de la vie active.

De nombreux Praticiens souhaiteraient pouvoir moduler leur âge de départ à la retraite de manière souple et adaptée, avec le concept de « retraite à la carte », introduisant beaucoup plus de souplesse et d’adaptation à une fin de carrière hospitalière.

Des situations inéquitables sont par ailleurs constatées, en voie de règlement et d’évolution positive pour les Praticiens Hospitaliers à temps partiel dans une situation à l’heure actuelle enkystée pour les Praticiens Hospitaliers à temps plein ayant un secteur libéral.
Différentes revendications sont mises en avant par la C.H.G. visant à régulariser les situations évoquées, mais aussi à permettre l’intégration dans les assiettes de cotisations, des différentes primes actuelles et à venir pour les Praticiens Hospitaliers .

Sont ainsi réclamés :

- Le droit à une retraite à taux plein à partir de 60 ans avec possibilité souple et évolutive de départ à la retraite sans préjudice entre 60 et 68 ans

- L’intégration dans les assiettes de cotisations de l’IRCANTEC des primes actuellement exclues comme la prime d’exercice public exclusif, la prime multisites, la prime des postes à recrutement et maintien prioritaires.
L’intégration dans les assiettes de cotisations IRCANTEC des astreintes médicales rémunérées.

- La régularisation de l’assiette des cotisations des Praticiens Hospitaliers temps partiel et l’accès à la tranche B de cette assiette de cotisations

- L’intégration dans l’assiette de cotisations de l’ensemble des traitements et salaires pour les Praticiens Hospitaliers temps plein avec activité libérale.

- L’exigence de la représentation des Praticiens Hospitaliers au Conseil d’Administration de l’IRCANTEC : la masse des cotisations des Praticiens Hospitaliers représente 13 % de l’ensemble des cotisations IRCANTEC sans aucune représentation pour des Praticiens dont la retraite IRCANTEC représente la part majoritaire de la pension de retraite.

- La reconduction en 2003 du congé de fin d’exercice. En 2002 celui-ci n’est paru qu’au mois d’août, et a fait perdre jusqu’à 7 mois de CFE à des postulants à cette pré-retraite.



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1