| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil | Actions CPH | Communiqués |
Hôpitaux sous haute tension : la fièvre monte
samedi 30 juin 2012
Communiqué CPH du 29 juin 2012

Plus une semaine ne se passe sans que la CPH ne soit saisie d’un nouveau conflit entre un PH et sa direction : Ici, limitation des droits syndicaux. Là-bas, durée maximale de travail à 48H considérée comme la durée légale exigible pour les obligations de service avec retenue sur salaire des heures non effectuées jusqu’à cette limite. Ailleurs, refus pour des motifs de financement ou de continuité de service du droit à l’exercice d’activités d’intérêt général. En psychiatrie, refus du paiement de l’indemnité de service public exclusif, bien que les conditions exigibles soient remplies. En anesthésie réanimation, refus de comptabiliser le service en temps continu pour éviter d’avoir à payer du temps additionnel…

Alimentée par la situation financière dramatique de nombre d’hôpitaux et la fièvre qui semble monter à la tête de certains de nos « patrons », la liste de ces conflits et des attaques aux dispositions statutaires s’allonge, témoignant du climat détestable qui s’est progressivement installé depuis l’application de la loi HPST dans les hôpitaux publics.

Mais cette fois, l’affaire prend une toute autre tournure : notre collègue et représentant syndical, le Dr Ledoux, médecin anesthésiste réanimateur à l’hôpital Fleming de l’île de St Martin, porte plainte en soutenant avoir été injurié, menacé à plusieurs reprises et finalement agressé physiquement devant témoin par son directeur.

Ce dernier aurait été entendu par l’ARS mais demeure pour l’instant toujours en fonction. Ce sera bien sûr à la justice de trancher. Mais en attendant et sans préjuger des responsabilités, la CPH demande instamment que soit prise une mesure administrative de suspension immédiate du directeur à titre conservatoire dans l’intérêt du service hospitalier.

C’est à l’autorité ayant pouvoir disciplinaire de le faire. La balle est donc dans le camp du ministère, et la CPH reste particulièrement attentive sur cette affaire qui constitue un vrai test sur la volonté récemment exprimée par notre Ministre de rétablir la confiance.



Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1