| Qui sommes-nous ? | Adhésions | Plan du site | Rechercher | Admin |
| Accueil |
Les brèves

Les PH appelés à la grève aujourd’hui et demain
jeudi 16 octobre 2008

Pierre Faraggi (CPH) : « On va dans le mur »

Le président de la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH) explique pourquoi il orchestre deux jours de grève contre la réforme en cours de la retraite des médecins hospitaliers. Ce dossier, selon lui, « catalyse » le malaise des PH, avec en perspective la future loi Bachelot.

LE QUOTIDIEN - La CPH avec l’INPH appellent aujourd’hui et demain les médecins à protester contre les conditions de réforme de leur régime de retraite IRCANTEC. Le sujet mérite-t-il une telle colère ?

Dr PIERRE FARAGGI - Ce dossier de la retraite complémentaire des PH est important parce qu’il conditionne l’attractivité de la carrière. Il en va également d’une conception éthique du syndicalisme dont les responsables de maintenant - qui sont d’une certaine génération - se battent pour la retraite des tout jeunes praticiens.

Il est vrai aussi que l’IRCANTEC est un catalyseur du malaise diffus mais profond que ressentent aujourd’hui les médecins hospitaliers. À l’origine de ce sentiment, il y a cette position du président de la République qui répète que l’hôpital représente 64 % des dépenses de soins, alors que ce pourcentage est de 37 %.

L’hôpital est toujours le mauvais élève qui dépense trop. C’est scandaleux d’être ainsi mis à l’index, alors que même si l’institution coûte cher - et il ne peut pas en être autrement -, elle a toujours été bonne élève de la maîtrise des dépenses de santé. Cela s’ajoute aux difficultés réelles de l’hôpital public, à ses problèmes de moyens, de démographie, d’explosion des demandes auxquelles on ne peut plus répondre. Et puis il y a la désorganisation statutaire introduite par la réforme de 2005 et la création des pôles : nos contraintes administratives se sont encore accrues sans que nous en retirions aucun bénéfice puisqu’il n’y a jamais eu de délégation de gestion. On a l’impression d’aller dans le mur. Jusque-là, on roulait à 60, la future loi HPST [Hôpital, patients, santé et territoires, NDLR] va nous faire aller à 180, toujours dans la même direction.

Prenez-vous la question de l’attractivité des carrières par le bon bout en vous focalisant sur les retraites ?

Est-ce à dire que ce combat ne serait ni jeune ni moderne ? Effectivement, le sujet ne touche pas considérablement nos collègues les plus jeunes. Mais le salaire différé que représente la pension de retraite fait partie d’un profil de carrière ! J’ajoute que si l’on regarde l’évolution statutaire peu favorable des dernières années, où les praticiens atteignent, par exemple, plus tard qu’auparavant les échelons les plus élevés, on constate que, avant même la réforme à venir, les pensions se sont détériorées. Aujourd’hui, quand les jeunes praticiens choisissent leur mode d’exercice, ils ont soit l’idée de bonnes conditions de travail avec une carrière garantie d’un bout à l’autre dont la retraite fait partie, et embrassent la carrière publique ; soit ils ont une démarche d’essence libérale. Donc oui, la retraite est un élément tout à fait important de l’attractivité des carrières !

Les chirurgiens sont en grève depuis lundi, les défenseurs du secteur privé sortent d’un mouvement de protestation..., le corps médical hospitalier n’est-il pas tiraillé par des aspirations diverses ?

Il est vrai que si l’on se place dans la perspective de la loi HPST - même s’il n’y a pas que du négatif dans cette loi -, tout le monde a du souci à se faire. Mais, pour prendre cet exemple, à la CPH, nous sommes très clairs sur la question de l’activité libérale : le secteur privé fait partie intégrante du statut et en tant que tel, nous le défendons.

Quant au mouvement d’aujourd’hui et de demain, il se place davantage au coeur de la pratique médicale. Depuis deux ans que la nouvelle gouvernance est en place à l’hôpital, les praticiens ont un peu le nez dans le guidon. Soudain, ils se rendent compte du virage qui a été pris. Je leur lance un appel vibrant à la mobilisation.

Comment appréhendez-vous le volet hospitalier de cette loi Bachelot, qui doit passer mercredi prochain en Conseil des ministres ?

Mal. Très mal. On manque d’éléments, mais on a le sentiment que c’est l’adage présidentiel « un seul patron pour l’hôpital » qui passe avec ce projet de loi. Dans le futur directoire, quel que soit le nombre de médecins qui y siègent, si c’est le directeur qui les nomme, ils vont en être les otages. Cette formulation « un seul patron » qui fait du directeur manager l’arbitre des choix médicaux est un contresens absolu. Il faut un équilibre entre ce qui revient à la CME et ce qui revient au directeur. Il n’est pas exclu d’ailleurs que les directeurs se retrouvent en grande difficulté dans ce système qui s’accompagne d’une contractualisation périlleuse pour eux. Cette question du pilotage de l’hôpital et de la confiscation d’une capacité médicale est fondamentale. Et il y a, encore une fois, la détérioration des statuts, puisque, dans le projet de loi, c’est toujours le directeur qui propose la nomination des PH au centre national de gestion.

Espérez-vous encore faire bouger les lignes de ce projet de loi ?

En faisant grève aujourd’hui et demain, nous démarrons la contestation sur un point précis : les retraites. Il y en aura d’autres. Nous serons en particulier très présents dans l’accompagnement du parcours parlementaire du texte.

> PROPOS RECUEILLIS PAR KARINE PIGANEAU

Le soutien de l’Ordre

Dans un communiqué, le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) « manifeste son engagement auprès des chirurgiens libéraux et des médecins hospitaliers », en grève du 13 au 17 octobre, « pour leur extrême préoccupation quant à l’avenir de leur profession et la juste reconnaissance de la pénibilité de leur métier ».

En effet, poursuit l’institution, « les efforts déployés par tous les médecins pour assurer, à la population, qualité, continuité et permanence des soins doivent être reconnus, y compris par une juste rémunération et la garantie de leurs droits sociaux ».

Le CNOM, qui se dit convaincu que les chirurgiens libéraux et les médecins hospitaliers sauront concilier « grève et obligations déontologiques », espère qu’une solution rapide sera trouvée « afin d’apporter des réponses aux aspirations de ces praticiens dont les actions traduisent la volonté de continuer à donner aux patients des soins de qualité ».


mercredi 5 mai 2010
PARIS, 3 mai 2010 (APM) - Le Journal officiel a publié dimanche le décret détaillant les attributions de la commission médicale d’établissement (CME) des établissements publics de santé, qui prévoit (...)

jeudi 9 avril 2009
Le 08/04/2009 Devant le refus du gouvernement d’accepter tout amendement à la loi HPST, dite loi Bachelot, la communauté médicale de l’AP-HP, réunie en assemblée générale le 8 avril 2009, a décidé (...)

jeudi 9 avril 2009
La contestation de la loi HPST (Hôpital, patients, santé et territoires) menée à l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) par les chefs de service ne faiblit pas, bien au (...)

jeudi 9 avril 2009
PARIS, 2 avril 2009 (APM) - Le président de la commission médicale d’établissement (CME) du centre hospitalier régional de La Réunion, Christophe Trébuchet, a démissionné jeudi de ses fonctions de (...)

samedi 4 avril 2009
Le Monde 27 03 2009 Le gouvernement redoutait que la base de l’hôpital ne se mobilise contre la réforme Bachelot, mais c’est du sommet que pourrait venir la menace. L’ensemble de la communauté (...)

samedi 4 avril 2009
Le Quotidien du Médecin 30 03 2009 Les patrons parisiens se rebiffent Nicolas Sarkozy veut les mettre au pas ? Les considérer comme des employés lambda ? Qu’à cela ne tienne. Les grands et les (...)

samedi 7 mars 2009
Le Monde 05.03.09 Barack Obama a présenté, jeudi 5 mars, sa réforme du système de santé américain comme une nécessité autant sociale que financière en période de crise économique. Ce "n’est plus (...)

samedi 7 mars 2009
PARIS, 5 mars 2009 (APM) - La manifestation parisienne des personnels hospitaliers et des organismes de sécurité sociale contre le projet de loi portant réforme de l’hôpital et relatif aux patients, à (...)

samedi 21 février 2009
Mercredi 18 février 2009 - 08:26 PARIS, 18 février 2009 (APM) - Les députés ont débattu mardi à l’Assemblée nationale de la place et du pouvoir des médecins dans le futur directoire des établissements de (...)

jeudi 29 janvier 2009
La liste nationale d’habilitation aux fonctions de responsable de pôle hospitalier pour 2009, prévue dans l’ordonnance de mai 2005 sur la nouvelle gouvernance et établie pour un an, vient de paraître (...)

mercredi 24 décembre 2008
EGORA Article paru le Mardi 23 Décembre 2008 Catherine Holué Aux côtés de l´ensemble des organisations de personnels hospitaliers, plusieurs syndicats de praticiens hospitaliers (CPH, INPH, les (...)

jeudi 16 octobre 2008
Le figaro - Olivier Auguste 16/10/2008 | Mise à jour : 07:48. Ces praticiens veulent défendre leur retraite complémentaire. Deux des quatre syndicats de médecins hospitaliers, la CPH et l’INPH, (...)

mercredi 15 octobre 2008
Aménagement de l’IRCANTEC À LA RECHERCHE d’un protocole d’accord sur les mesures d’accompagnement pour les praticiens hospitaliers de la réforme globale du régime de retraite IRCANTEC (« le Quotidien » (...)

samedi 4 octobre 2008
PARIS, 3 octobre 2008 (APM) - Des représentants ministériels ont présenté jeudi le projet hôpital, patients, santé et territoires (HPST) devant le Comité national d’organisation sanitaire et social (...)

jeudi 2 octobre 2008

mercredi 1er octobre
Les appels à la grève se multiplient chez les PH
Les praticiens hospitaliers mettent la pression pour obtenir du gouvernement les mesures spécifiques qui leur permettront d’amortir le choc de la réforme de leur régime de retraite IRCANTEC, parue le (...)
jeudi 11 septembre
RETRAITE DES PRATICIENS HOSPITALIERS : Le dernier mot du ministère
LE MINISTÈRE de la Santé a fait parvenir aux syndicats de praticiens hospitaliers ses « dernières » propositions pour réformer leur régime de retraite IRCANTEC. Tandis que les modalités générales de (...)
jeudi 11 septembre
Nouvelle version de l’avant-projet de loi Bachelot légèrement modifiée
PARIS, 10 septembre 2008 (APM) - Une nouvelle version de l’avant-projet de loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), datée du lundi 8 septembre et dont APM a eu copie, comporte de légères (...)
jeudi 11 septembre
Des médecins hospitaliers s’inquiètent des futurs pouvoirs des directeurs d’hôpital
PARIS, 9 septembre 2008 (APM) - La Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH), l’Intersyndicat national des praticiens hospitaliers (INPH) et la conférence des présidents de commission médicale (...)
samedi 30 août
Patients, santé et territoires : un avant-projet de loi prévoit deux modalités d’organisation pour les communautés hospitalières de territoires
PARIS, 29 août 2008 (APM) - Les futures communautés hospitalières de territoire (CHT) pourront être organisées de deux manières différentes, intégrée ou fédérative, en fonction des contextes territoriaux, (...)
samedi 30 août
CET des praticiens : plusieurs CHU ne pourront pas payer intégralement les demandes d’indemnisation
PARIS, 29 août 2008 (APM) - Plusieurs CHU ne disposent pas des crédits suffisants pour payer aux praticiens l’intégralité des demandes d’indemnisation des jours épargnés dans les comptes épargne temps (...)
samedi 30 août
Gouvernance à l’hôpital : les praticiens jugent insuffisante la prime de 200 euros pour les responsables de pôle
PARIS, 26 août 2008 (APM) - La conférence des présidents de commission médicale d’établissement (CME) de centre hospitalier et plusieurs syndicats représentatifs des praticiens hospitaliers estiment que (...)
samedi 30 août
L’indemnité des responsables de pôle fixée à 200 euros mensuels
PARIS, 22 août 2008 (APM) - La Journal officiel a publié vendredi plusieurs textes règlementaires concernant les conditions de désignation des responsables de pôles d’activité clinique et (...)
mardi 1er juillet
Temps de travail : le Conseil de l’ordre réagit
En réaction au projet de modification de la directive européenne concernant le temps de travail, le conseil de l’ordre, dans deux lettres ouvertes adressées à X. Bertrand et R. Bachelot "rappelle que (...)
vendredi 20 juin
Un changement de logique pour la FMC
Le Quotidien du médecin du 18 mai 2008 Roselyne Bachelot confirme au « Quotidien » sa volonté de transformer la formation médicale continue (FMC) d’une « obligation de moyens en obligation de résultats (...)
samedi 17 mai
Premiers enseignements du concours de PH réformé : Les candidatures ont explosé
La première édition (étiquetée 2007) de la version rénovée du concours national de praticien hospitalier (PH) s’est achevée en février dernier. Les pouvoirs publics ont établi un bilan de ce « nouveau (...)
jeudi 17 janvier
Lu dans le Quotidien du médecin : 300 euros la RTT
La ministre de la Santé avait indiqué en début de négociation qu’elle disposait de 700 millions d’euros pour régler le problème des CET (médecins et personnels hospitaliers confondus). Pour les médecins, (...)
lundi 7 janvier
Dossier reclassement
Sur le dossier du reclassement des PH lésés après parution de l’arrêté du 6 octobre, le CNG mène actuellement à la demande de la Dhos une étude sur l’impact d’une mesure générale, en se basant sur les (...)
vendredi 7 décembre
UE : la présidence portugaise table sur un accord sur la directive sur le temps de travail
(Par Philippe WACKEL et Caroline BESNIER) BRUXELLES, PARIS, 3 décembre 2007 (APM) - La présidence portugaise de l’Union européenne table sur un accord cette semaine des Etats membres sur la (...)
vendredi 7 décembre
Heures supplémentaires : le Smarnu demande l’inclusion des praticiens hospitaliers dans le dispositif d’exonération
PARIS, 2 novembre 2007 (APM) - Le Syndicat des médecins anesthésistes-réanimateurs non universitaires (Smarnu) a demandé mercredi dans un communiqué que les praticiens hospitaliers bénéficient du (...)
vendredi 7 décembre
Grève des internes : soutien du SNPEH
Syndicat National des Pédiatres des Etablissements Hospitaliers COMMUNIQUE du 19 Octobre 2007 Le SNPEH partage l’inquiétude des Internes et Chefs de cliniques qui refusent la mesure coercitive (...)
vendredi 7 décembre
Les 26 membres de la commission Larcher
PRÉSIDÉE par Gérard Larcher, la mission chargée de clarifier le rôle de l’hôpital compte 26 membres : Jean-Paul Segade, directeur du CHU de Clermont-Ferrand, Daniel Moinard, ancien directeur du CHU (...)
samedi 30 juin
Les députés élus issus des professions de santé
La liste des députés élus ou réélus qui sont issus des professions de santé ou spécialistes des questions de santé. Médecins généralistes Pierre Morange (UMP, Yvelines 6ème) Jean-Marie Rolland (UMP, (...)
lundi 11 décembre
Manifestations de masse des médecins et pharmaciens allemands
40 organisations et syndicats ont appelé à une mobilisation majeure amenant plusieurs dizaines de milliers de professionnels de santé, médecins et pharmaciens à manifester dans toute l’Allemagne ou à (...)
lundi 11 décembre
Manifestations de masse des médecins et pharmaciens allemands
40 organisations et syndicats ont appelé à une mobilisation majeure amenant plusieurs dizaines de milliers de professionnels de santé, médecins et pharmaciens à manifester dans toute l’Allemagne ou à (...)

Suivre la vie du site RSS | Accueil | Plan du site | Admin

Ce site est réalisé grâce au système de publication SPIP 2.1